08 juin 2012

De l'avoir fait

Pour ce retour partiel, je vais tenter d'être totalement honnête avec vous, mais ça ne sera pas facile, parce que je ne suis pas vraiment fière de ce que j'ai fait. Autant lâcher le morceau dès le début : j'ai regardé la vidéo de celui qu'ils ont appelé "le dépeceur de Montréal". Alors avant de commencer : les curieux, ne comptez pas sur moi pour vous donner un lien ou des indices pour la trouver. Je ne sais pas si on devrait la supprimer totalement d'Internet (bien que le fait que des enfants tombent dessus me déplaît beaucoup), mais en tout cas, je n'ai pas envie d'inciter ou d'aider au visionnage de cette vidéo.

Ceci étant dit. J'ai un constat à faire sur cette vidéo (ne vous inquiétez pas, je ne dirai pas plus que ce qui a pu traîner çà et là) : je n'ai pas vraiment été choquée. Je ne la trouve pas anodine ou même marrante (certains passage comme celui où il sort couteau et fourchette -où j'ai dû mettre "pause" afin de me préparer à ce que j'allais voir - sont plutôt durs), je n'ai pas été choquée. Marquée à vie, ça je le suis. Certaines images me poursuivent encore quand je vois quelque chose qui me refait penser à des passages. Je ne nie pas que certaines personnes puissent être choquées, mais je ne l'ai pas été.
La vidéo est ignoble, à ne pas mettre entre toutes les mains, mais je m'attendais à bien pire en fait. On n'y voit pas la mise à mort, ni même le démembrement à proprement parler. La dégradation n'est pas faite à un homme mais à un corps et c'est là que pour moi le choc a été atténué. Il faut dire que j'ai un rapport à la mort très particulier.
Pour moi, cet homme est vraiment atteint mais ce n'est pas un sadique. Je ne sais pas s'il a fait tout ça pour rechercher le "buzz" (mais quand il envoie certains membres à différentes personnes, on peut être amenés à le croire), mais pour moi, il n'est pas fou, ni le type même du monstre (je ne l'excuse pas et ne le trouve pas pour autant sympathique). Désolée si vous n'êtes pas d'accord, mais si je m'en tiens à la vidéo, pour moi, c'est un corps qu'il a profané (même si la tâche de sang sur le matelas, laisse penser que pour le tuer il lui a sectionné la carotide).

Et pour que vous ne pensiez pas que je suis sans-coeur ou quelque chose dans le genre, voici ce qui m'a fait vraiment frémir et que me fait encore frémir (et pourtant, on ne voit rien, ni sur la vidéo, ni sur les photos). Je trouve ça horrible, cruel... Même s'il était effectivement sous l'emprise d'un psychotique, c'est... J'en frémis encore !

Désolée, je tenterai de poster quelque chose de... plus joyeux prochainement.


N.B : À ceux qui se demandent si j'ai eu autant de mal à regarder la vidéo, pourquoi j'ai tout de même persévéré, je dois dire que... je ne sais pas. Peut-être une curiosité morbide. Peut-être ce désamour pour les choses inachevées. Peut-être un peu de tout ça. Peut-être rien de tout ça. Je n'en sais rien du tout. Je l'ai regardée. Simplement. Jusqu'au bout. Malgré les nombreuses "pauses". Et je vous déconseille fortement d'en faire de même. Ne serait-ce que pour les images qui reviennent sans prévenir les jours qui suivent.

Moi, RosYCruZ l'ai dit à 12:28 - Un peu d'actu - Réactions [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Je ne comprends vraiment pas comment cette vidéo ne peut pas être retirée d'internet.
    Parce que nous, qui sommes censées être des personnes sensées, pouvons décider si nous irons la visionner ou pas, si c'est par curiosité ou autre chose, nous savons qu'elle nous affectera (et je sais que moi je ne chercherai certainement pas à la voir ça c'est sûr)(mais on est tous différents) MAIS il y a tous ceux qui sont "légèrement" déséquilibrés, ceux qui avaient déjà mûri ce "projet" et veulent savoir comment faire, ou juste savoir que c'est faisable... et tous les enfants, les ados qui se cherchent, tout ça... non, je ne comprends pas que cette vidéo soit toujours disponible.

    Je Rêve l'a dit le 10 juin 2012 à 08:58

Dire son mot