26 avril 2012

D'une rencontre

     Il y a près d'un an, après un séjour à la Capitale, j'attendais mon train pour retourner à NewCity au chaud dans la salle d'attente de la gare. À un moment, une fille est entrée. Elle était habillée comme une poupée avec des tons rose pastel et blanc. Ses cheveux étaient également roses pastel, elle avait de grandes chaussettes blanches. Un peu comme dans un manga. De mémoire, elle n'avait pas de percings ni de tatouages apparents mais avait deux gros choux telle SailorMoon. Et dans son grand sac, elle avait une poupée.
     Vous vous en douterez, à son entrée, elle a attiré l'attention. Si bien que certains ont commencé à la prendre en photo. Je me souviens en particulier d'une fille qui est venue du fond de la salle pour la photographier, un sourire aux lèvres.
     Ce que tout ces gens, qui faisaient pourtant particulièrement attention à elle, n'ont pas remarqué, c'est l'expression de son visage. J'y ai lu de la tristesse. Beaucoup de tristesse face à la manière dont ces gens la traitaient. Certains étaient tellement irrespectueux qu'ils ne lui demandaient même pas sa permission pour la prendre en photo, alors que certains ont dû mettre sa photo sur le net avec force de commentaires déplacés. Elle, pas tellement d'accord n'avait guère le choix. Si elle se rebellait, elle ne ferait que s'afficher et les autres la traiteraient encore plus comme une bête de foire. Et puis, elle doit tellement avoir l'habitude que les gens s'amusent de son style qu'elle opte pour l'ignorance.

     Comme je juge ces gens, je dois être totalement honnête : oui, moi aussi j'aurais aimé la prendre en photo pas pour me moquer, mais parce qu'aujourd'hui, mes souvenirs sont bien moins précis et une photo m'aurait permis de pallier cela. Mais quand j'ai vu tout ces gens et surtout sa tristesse, je n'ai pas osé lui demander. J'aurais aussi beaucoup aimé parler avec elle, mais je n'ai pas plus osé. Peut-être que ça lui aurait fait plaisir d'avoir une discussion normale avec quelqu'un, de se dire qu'elle n'était pas entourée de cons, mais j'ai eu peur de l'embêter. Elle était tellement le centre de toutes les attentions que je n'ai pas osé lui faire remarqué que moi aussi je l'avais remarquée même si le contraire eu été étonnant et que ce n'était pas négatif. Bref, je n'ai pas osé, et aujourd'hui, près d'un an après, je regrette encore. J'aurais aimé savoir qui elle était, ce qu'elle faisait, ce qu'elle cherchait à exprimer... tant de choses ! Je crois que je ne la reverrai jamais et ça m'attriste.
     Les gens sont cons, ce n'est pas nouveau, je le sais, mais sa tristesse, l'expression de son visage, ses yeux m'ont touchée. Profondément.

Si seulement j'étais allée lui parler...

Moi, RosYCruZ l'ai dit à 16:52 - Errances - Réactions [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    C'était une fille habillée en "sweet lolita" ? C'est un style que j'ai du mal à comprendre mais jamais il ne me serait venu à l'idée d'en prendre une en photo. Encore moins sans lui demander la permission avant ! Elle aurait dû faire une remarque aux gens qui l'ont fait, histoire de les remettre en place. Quitte à se taper l'affiche à cause de son look, autant le mettre à profit pour foutre la honte aux malotrus !

    Sparadra l'a dit le 29 avril 2012 à 22:13
  • Oh ça me fais penser à 2 reportages que j'ai vu: le premier avec "miss pudding" le deuxième avec "nafrayou stargate", deux filles passionnées par l'univers manga qui, en effet, souffraient du regard des autres mais surtout de la méchanceté des gens car elles se fesaient souvent insulter. J'ai jamais compris en quoi sa pouvait déranger tous ces c**s qui se la ramène, pourquoi ne pas les laisser tranquilles. tape leur nom sur google peut etre que c'était l'une d'entre elles.

    Entre Mel l'a dit le 19 mai 2012 à 21:32
  • Réponses

    Spa> Oui voilà, une "Sweet Lolita" ! Moi non plus, je ne le comprends pas tout à fait, et c'est pour ça que la tentation d'aller lui parler était forte.
    Elle ne pouvait pas faire de remarques, les cons lui auraient donné le mauvais rôle, du genre : "Non mais si elle s'habille comme ça, c'est logique qu'on la prenne en photo/Elle a qu'à s'habiller normalement si elle veut qu'on lui fiche la paix/Elle se fait remarquer et après se plaint" j'en passe et des meilleures.

    Entre Mel> Oui voilà ! Nafrayou !.. Enfin, non, c'est pas du tout Nafrayou que j'ai vue. La fille que j'ai décrite utilise du rose pastel et est un peu plus en chair. Mais j'avais vu le reportage sur nafrayou et elle m'avait fait penser à cette "Sweet Lolita Inconnue". En écrivant ce post, j'ai recherché le nom de Nafrayou, je voulais lui consacrer un paragraphe, mais impossible de me remettre son nom, donc j'ai abandonné l'idée. Merci de me le rappeler (parce que j'ai tout de même cherché pendant de nombreux jours).

    RosYCruZ l'a dit le 01 juin 2012 à 16:30

Dire son mot