29 mars 2012

D'être faible

     Je vous ai déjà parlé de mon incapacité à dire "non". Ces derniers temps, j'ai constaté que certains de mes amis en profitaient largement. Ils ne reviennent vers moi uniquement quand ils ont besoin de moi. Et faut pas croire, ils ne font même pas semblant de savoir comment je vais. Non, s'ils ont besoin que je les réconforte, ils y vont direct, droit au but. Et moi, comme une imbécile, je m'y emploie avec le sourire. Que voulez-vous, j'aime faire plaisir. J'aime rendre les gens heureux, j'aime aider les gens. Et c'est d'autant plus appréciabe quand il s'agit de personnes que j'aime. Alors je les aide avec le sourire et limite je les invite à ne pas hésiter à revenir si le besoin s'en faisait ressentir. Et vous vous en doutez, ils n'hésitent pas une seconde à venir chercher le réconfort ou l'aide de RosY.
     Alors parfois, j'ai des crises d'orgueil. Parce que c'est vrai, j'aime faire plaisir, mais je ne supporte pas qu'on se paie ma tête. Encore moins quand il s'agit de mes amis. Alors parfois, c'est vrai, je dis non, je réponds absente aux sollicitations de ces personnes. Mais soyons honnêtes, je suis faible, j'aime faire plaisir, alors il y a toutes les chances que je réponde présente la prochaine fois, me faisant moi-même passer en dernière pour être totalement présente pour eux. C'est toujours la même chose, alors pourquoi changeraient-ils leur manière de profiter de moi d'agir ? Si je les "déteste" d'agir ainsi, je me déteste encore plus de me laisser faire. Et pourtant...

Pourtant il y a peu de chances que ça change.

Moi, RosYCruZ l'ai dit à 11:01 - Moi - Réactions [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    L'une de mes résolutions pour 2012 était d'apprendre à dire non, surtout à mes amis. Bah c'est raté... Non seulement je suis comme toi, c'est à dire que j'aime faire plaisir, mais en plus je déteste les conflits et les situations de tension. Du coup, je suis faible et je me laisse facilement arracher le bras quand je tends la main. Et ce qui me fout pas mal en boule, c'est qu'en plus personne d'autre que moi ne semble se rendre compte de quoi que ce soit. Certains amis se paient parfois ma tête avec tellement de naturel et de spontanéité que ça me laisse presque sur le derrière ! Et le pire, c'est que - pour certains - je sais qu'il n'y aura pas de réciprocité. Ceci dit, j'ai une fierté tellement énorme que demander de l'aide ou du réconfort est une chose que je n'arrive de toute façon pas à faire. M'enfin tout de même, ce serait parfois appréciable de ne pas se faire systématiquement prendre pour une buse ! Car j'ai justement le sentiment que le fait de ne jamais rien demander à personne donne l'impression à mon entourage que tout va toujours bien et que je suis donc potentiellement une personne à qui l'on peut facilement demander de l'aide ou un service, quitte à tirer un peu sur la corde...

    Sparadra l'a dit le 07 avril 2012 à 22:03
  • Réponse

    Comme je te comprends !
    Pour ma part, j'avoue que le foutage de gueule extrême que mon ami a tenté de me faire m'a ouvert les yeux et vraiment fait réagir. Je ne l'envoie pas chier chaque fois qu'il vient me voir, mais bon, si j'ai à faire, je le lui dis et je m'y tiens. C'est pas facile parce que ce n'est pas dans ma nature et que je ne lui en ai pas donné l'habitude, mais c'est l'occasion de changer ses habitudes, justement.

    Par contre, moi, j'ai un nombre très restreint de personnes à qui je parle de mes problèmes (mais ça m'a pris du temps) et quand elles sont toutes occupées... ben je suis sacrément dans la merde. Comme je l'ai été il n'y a pas longtemps. Très dur de garder la tête hors de l'eau.

    RosYCruZ l'a dit le 16 avril 2012 à 19:33

Dire son mot